Rayonnement

Conférences

 « La nature de Riopelle », « L’art et populaire : bricoler, créer en dehors des normes », conférences grand public présentées au Centre culturel La Petite Place des arts, Saint-Mathieu-du-Parc (Mauricie), avril et mai 2022.

« Les illustrations de Jacques Goldstyn pour Amnistie Internationale: pouvoir rhétorique de l’image », dans le cours Littérature et société (LITT 2701), dirigé par Hélène Destrempes, Université de Moncton, 28 mars 2022.

« Zacharie Vincent et de ses héritiers », dans le cadre du cours Arts autochtones contemporains, Responsable: Caroline Nepton-Hotte, UQAM, 9 mars 2022.

« Don, contre-don et mise en abyme comme interface de dialogue. La réplique wendate aux pouvoirs coloniaux », actes du colloque « Études et exercices polysémiques autour d’une oeuvre : La France apportant la foi aux Wendats de la Nouvelle-France », UQAM, Montréal, 29 oct. 2021.

« L’art autochtone aujourd’hui », « L’art et populaire : bricoler, créer en dehors des normes », conférences grand public présentées au Centre culturel La Petite Place des arts, Saint-Mathieu-du-Parc (Mauricie), oct. – nov. 202

« Don, contre-don et mise en abyme comme interface de dialogue. La réplique wendat aux pouvoirs coloniaux », Colloque « Études et exercices polysémiques autour d’une oeuvre : La France apportant la foi aux Wendat de la Nouvelle-France », UQAM, Montréal, 29 oct. 2021.

« Comment regarder et analyser une œuvre d’art »; « Nos paysages : des expériences culturelles, idéologiques, existentielles, spirituelles »; conférences grand public présentées au Centre culturel La Petite Place des arts, Saint-Mathieu-du-Parc (Mauricie), sept. – oct. 2020.

« La Place-du-6-décembre-1989 et la Nef pour 14 reines. Repenser la commémoration, du monumental au performatif », journée d’études La commémoration au Québec : carrefour mémoriel et identitaire, UQAM, Montréal, 22 mai 2019.

« Quand le territoire et histoire se confondent. Les expériences autochtone et francophone au Québec », Séminaire PLU 6300 – Approche interdisciplinaire : création littéraire, « Habiter le territoire », Université de Montréal, Responsable : Marie-Pascale Huglo, 16 mai 2019.

« Regard de l’éclaireur de pistes sur les espaces de rencontre : représenter l’altérité », Journée d’étude « François-Marc Gagnon et l’histoire de l’art au Québec », 53e journée scientifique de l’Association québécoise pour l’étude de l’imprimé (AQEI), Musée de l’imprimerie du Québec, 19 oct. 2018.

« Représenter les Autochtones dans les zones frontières aux XIXe siècle : effet miroir et idéal de préservation », dans le cadre de l’exposition Il était une fois… le Western, Musée des beaux-arts de Montréal, 15 nov. 2017.

« L’intégration de l’Internet et du cyberespace par les créateurs autochtones. Pour de nouveaux territoires et savoirs en partage », colloque « L’Agir en condition hyperconnecté », Studio XX, Montréal, 3 nov. 2017.

« L’image publique du Québec moderne et l’avant-garde artistique – La Place des arts : une place pour les arts ? – L’art dans le métro : local ou international ? », colloque Expositions, festivals, réseaux, distinctions. Le rayonnement international de la culture québécoise dans les années 1960, Musée de la civilisation, Québec, 26-27 oct. 2017.

« Représenter les Autochtones dans les zones frontières au XIXe siècle : effet miroir et idéal de préservation », dans le cadre de l’exposition Il était une fois… le Western, Formation des guides, Musée des beaux-arts de Montréal, 3 oct. 2017.

« Zacharie Vincent. Une autohistoire artistique », dans le cadre du cours HAR 2115 – Les arts anciens au Québec, Université de Montréal, 21 nov. 2016.

« Territorialité américaine : entre ontologie et mythologie », dans le cadre de l’École d’été du CERIUM (PLU 6917), Art et géographie – mobilité et mobilisations, Université de Montréal, 1er juin 2016.

« Zacharie Vincent », dans le cadre du cours de premier cycle Les arts plastiques au Québec et au Canada 1867-1940, UQAM, 19 mars 2016.

« Présence, absence et catégorisation de l’art autochtone au Québec », Conférence-midi du groupe de recherche de ERHAC, UQAM, 10 décembre 2015.

« Catégoriser, étudier et exposer l’art autochtone du Québec: réflexion sur le cas de Zacharie Vincent et de ses héritiers », colloque Sources, données et catégories de l’Histoire de l’art au Québec, groupe de recherche ERHAC, UQAM, 20 nov. 2015.

« La présence/absence des arts autochtones dans les institutions et l’histoire de l’art du Québec », colloque Paraître et disparaître : l’art et ses objets perdus, Département d’histoire de l’art, Université de Montréal, 5-6 nov. 2015.

« L’autohistoire artistique de Zacharie Vincent », Wendake, dans le cadre des activités communautaires de la Cabane d’automne, 19 sept. 2015.

« D’où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ? La route des quêtes et des requêtes identitaires à travers le territoire de l’art », colloque de l’ACSHA  » Mouvance et mixité [identités renouvelées] « , UQAM, 4-5 juin 2015.

« Zacharie Vincent: représentation stratégique et archive vivante », dans le cadre du cours Les arts plastiques au Québec et au Canada 1867-1940, UQAM, 4 fév. 2015.

« Zacharie Vincent, artiste peintre autochtone. Sa vie et son oeuvre », Musée du Château Ramezay, 2 fév. 2015.

« La cyberculture comme levier de pouvoir dans l’art contemporain autochtone du Canada : mémoire des alliances et du territoire », colloque international La Création comme résistance, partenariat UQAM/Paris 3, Montréal/Paris, 27-28 mars 2014.

« L’exploitation du cyberespace chez les artistes contemporains autochtones : levier de parole et d’occupation du territoire », colloque international Amérindianités et savoirs, Poitiers (France), 18-21 mars 2014.

« L’expérience spatiale américaine et son imaginaire mythique : des agents de redéfinition de l’art moderne du Québec », Chaire d’études du Québec contemporain, séminaire « Imaginaires groupaux, collectifs et sociaux au Québec : approche intermédiale », Paris 3, sous la responsabilité de Marion Froger, 5 mars 2014.

« L’approche anthropologique en histoire de l’art », Séminaire intégrateur du doctorat conjoint en histoire de l’art, mars 2014.

« La recherche en histoire de l’art autochtone au Québec : état des lieux », séminaire du CRILCQ, Montréal, UQAM, 27 nov. 2013. 

« Territory and culture in contemporary indigenous art : the new wampums ». Séance Rethinking the relationship between culture and territory in Canada, Congrès annuel de l’University Art Association of Canada (UAAC), 18-19 oct. 2013, Banff (Alberta).

« Réactualisation du wampum dans l’art contemporain autochtone : forme, langage, véhicule », journée d’étude Les arts visuels à l’épreuve du médium, perspectives contemporaines, Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques, Université de Montréal, 22 mars 2013.

Co-organisatrice de séance et conférencière : « Zacharie Tehariulen Vincent : se redéfinir, rayonner, unifier les opposés », Congrès d’études wendat et wyandot, Wendake, 13-16 juin 2012.

« L’œuvre de l’artiste huron/wendat Zacharie Vincent (1815-1886) : reconstruction du sujet autochtone par l’image », Colloque annuel du CIÉRA (Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones) – AÉA (Association étudiante autochtone) – université Laval, 12-13 avril 2012.

« Peinture et photographie chez Zacharie Vincent (1815-1886) : l’auto représentation stratégique et efficiente d’un Huron-Wendat du 19e siècle », colloque du Centre de recherche sur l’intermédialité (CRI), Photographie, mobilités, intermédialité, Université de Montréal, 8-10 avril 2011.

« L’expérience de l’espace dans les productions artistiques du Québec » dans le cadre du cours « Introduction au Québec » (QCF 1050), Programme d’études québécoises, Université de Montréal, 22 nov. 2011.

« La recherche sur Zacharie Vincent et sur l’art actuel autochtone : historiographie, iconographie et études culturelles », dans le cadre du cours HAR 2511 A : Question de l’art XII : Histoire de l’art amérindien, université Laval, 13 mai 2011.

« Stratégies de réappropriation de l’image identitaire autochtone : le cas de Zacharie Vincent », dans le cadre du cours L’art autochtone (HAR 2201), sous la responsabilité d’Élise Dubuc, Université de Montréal, 22 fév. 2011.

« Stratégies de réappropriation de l’image identitaire autochtone », dans le cadre du cours L’art autochtone (HAR 2201), Université de Montréal, fév. 2010.

« De l’objet exotique au sujet créateur. Réappropriation et renversement iconique dans l’œuvre de Zacharie Vincent, Kent Monkman et Domingo Cisneros », dans le cadre du cours de premier cycle Les arts plastiques au Québec et au Canada 1867-1940, UQAM, 19 oct. 2010.

« Les rhétoriques de représentation de l’œuvre de Zacharie Vincent » (cours de 3h), dans le cadre du cours « Les arts plastiques au Québec et au Canada 1867-1940 », UQAM, 21 oct. 2009.

« Outreach as means of exchange: The self-portraits of Zacharie Vincent (1815-1886) », Colloque annuel de l’University Art Association of Canada (UAAC), University of Alberta, Edmonton, 24 oct. 2009.

« L’œuvre de Jean-Paul Riopelle : expérimenter l’inconnu », Colloque du Centre interuniversitaire en études québécoises, et de l’Association internationales des études québécoises, université Laval, Québec, 30 oct. 2008.

« Riopelle : chasseur et trickster », dans le cadre du séminaire PLU, Université de Montréal, 20 nov. 2008.

« L’expérience de l’espace dans les productions artistiques du Québec » dans le cadre du cours « Introduction au Québec » (QCF 1050), Programme d’études québécoises, Université de Montréal, 12 nov. 2008.

« L’expérience de l’espace dans les productions artistiques du Québec » dans le cadre de l’université d’été en études québécoises, université McGill, 30 juin 2008.

« L’expérience de l’espace dans les productions artistiques du Québec » dans le cadre du cours « Introduction au Québec » (QCF 1050), Programme d’études québécoises, Université de Montréal, 7 nov. 2007.

« La représentation du Sujet autochtone au Canada français », dans le cadre du cours Ethnomuséologie MSL 6503, Université de Montréal, 22 fév. 2007.

« Représenter le Canada : dilemme artistique », série Les Belles Soirées, Université de Montréal, 8 fév. 2007.

« L’œuvre de Jean-Paul Riopelle : espace, mouvement et altérité », colloque La Migrance à l’œuvre : repérages esthétiques, éthiques et politiques, Humanities Institute University College Dublin – 14-15 déc. 2007.

« Comment New York et Montréal adaptèrent l’espace pictural », colloque du Centre de recherche sur l’interdimédialité (CRI), Adaptation(s) : transferts et société, 15-17 nov. 2006, UQAM, Montréal.

« Réinterprétation du surréalisme chez l’avant-garde nord-américaine (1940-1950). Pollock et Riopelle : le mythe du pionnier », Colloque « Quebec Studies : From the Colonial to the Postcolonial », Cambridge, Massachusetts, 12-15 octobre 2006.

« Présence des mythes de l’américanité dans la peinture moderne nord-américaine », Congrès international Le monde des Amériques et les Amériques du monde, Université d’Ottawa, 18-20 août 2005.

« Jean-Paul Riopelle : the trapper’s route », Association culturelle des femmes de Montréal, Musée McCord (Montréal). 8 mars 2005,

« Présence des mythes de l’américanité dans la peinture moderne nord-américaine », École internationale de printemps de l’Histoire de l’art, colloque Geografica artistica, 8-15 mai 2005, Scuola Normale Superiore di Pisa, Cortona (Italie).

« La modernité artistique en Amérique du Nord : entre l’espace réel et l’espace imaginé », groupe de recherche POEXIL, Université de Montréal, 19 avril 2006.

« Art in Canada: Territory, Identity and Diversity », Samford University, Alabama School of Fine Arts, Alabama, 7 nov. 2005.

« Résurgence du sujet autochtone dans les arts visuels au Québec : effet miroir et présence du refoulé », colloque interdisciplinaire L’image de l’Amérindien au Canada francophone – Littérature et médias, Särrebruck (Allem.). 30 juin -1er juil. 2005.

« The model of the Artist/Pioneer: Divergence of the Quebecois, Canadian and American Experience », colloque international Convergence and Divergence in North America : Canada and the United States, ACSUS (Association for Canadian Studies in the United States), 29-30 oct. 2004, Simon Fraser Institute, Vancouver.

« Espace et productions artistiques au Québec : les dilemmes de la mémoire nomade », colloque international Le Québec et l’américanité : histoire, langages, cinéma, 27-29 mars 2003, Chaire d’études québécoises, Collège universitaire Glendon et Université York, Toronto.

Cycle de conférences, Association française d’études canadiennes (AFEC), Institut pluridisciplinaire d’études canadiennes (IPEC – Université de Rouen), mars 2003.

« L’art canadien : en quête d’identités » : Centre d’études canadiennes, Université Stendhal, Grenoble III; département d’anglais, Université Sorbonne Nouvelle-Paris III; IPEC, Université de Rouen.

« Les enjeux politiques et culturels du mouvement automatiste québécois » : Faculté des arts, Université de Valenciennes.

« L’espace artistique canadien au féminin » : Centre d’études canadiennes, Université Michel-de-Montaigne, Bordeaux.

« Le Groupe des Sept et après : Quelques révisions de perception unificatrice du territoire dans le champ artistique canadien », colloque international Le Canada : Autrement, 19-21 sept. 2002, Association française d’études canadiennes, Université de Strasbourg, France.

« Jean Paul Lemieux et l’expérience nord-américain de l’espace », colloque international Expériences interculturelles dans les communautés francophones d’Amérique du Nord, 22-24 août 2002, Centre de recherche du Canada en analyse littéraire interculturelle, Université de Moncton (N.-B.).

« Jean-Paul Riopelle : Le parcours du trappeur », formation des guides, Musée des beaux-arts de Montréal, mars 2002.

« Jean-Paul Riopelle : Le parcours du trappeur » –  « Jean-Paul Riopelle : the trapper’s route », Musée des beaux-arts de Montréal, juin 2002.

« La relation au territoire dans l’art canadien : pour une définition des frontières et des spécificités », colloque international Textes et contextes culturels, 14-16 déc. 2001, Institut Pluridisciplinaire d’études canadiennes (IPEC) et Équipe de Recherche sur les Aires Culturelles (ERAC), Université de Rouen, France.

« La représentation paysagiste en Amérique du Nord : L’adéquation des expériences identitaires francophone et anglophone », colloque international Francophonie, anglophonie: Médiations, réconciliations dans les sociétés postcoloniales, 29 nov.- 1er déc. 2001, Association française d’études canadiennes (AFEC), Centre d’études canadiennes de l’Université Stendhall – Grenoble III, France.

« Constructions et modèles culturels dans l’art canadien : de l’évocation du passé aux nécessités du présent », congrès annuel de l’Association d’art des Universités du Canada, oct. 2001, Université du Québec à Montréal.

« Les enjeux de la modernité artistique au Québec : entre l’enracinement et l’universalisme », séminaire présenté à l’American Association of Teachers of French, 25 juil. 2001, Programme d’études sur le Québec, université McGill.

Table-ronde

Exposition La révolution Borduas. Espaces et liberté, Baie-Saint-Paul, Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, 7 août 2018.

Organisation de colloque

Co-organisatrice, colloque Point de rencontre sur les arts, la littérature et le cinéma autochtones. Intermédialité et interdisciplinarité: un nouveau manifeste culturel, ACFAS, UQAM, 11 mai 2016.

 Services à la collectivité

2020: rédaction et narration d’un ensemble de cinq interventions audio portant sur la vie et l’oeuvre d’Ozias Leduc. Exposition virtuelle « Ozias Leduc, un artiste entre ciel et terre » (2020), Musée des Beaux-Arts de Mont-Saint-Hilaire, Programme du Musée virtuel du Canada.

2020: Vérificatrice: article consacré à Paul-Émile Borduas, les Automatistes et le Refus global, destiné à des chroniques du site web de Parcs Canada « Cette semaine en histoire », Direction générale des affaires autochtones et du patrimoine culturel, Parcs Canada / Gouvernement du Canada.

2020: Membre du comité de sélection des productions artistiques pour la programmation des exposition du centre culturel La Petite Place des Arts, Saint-Mathieu-du-Parc, Mauricie.

2019: Co-organisatrice et coordonnatrice du projet commémoratif  » Une marche, deux parcours, À la mémoire des femmes de Polytechnique. Marcher, rassembler, commémorer « .

2019 – : Membre de la Commission d’art public de Culture Montréal.

2017: Entrevue, « Le groupe des Sept et le Parc Algonquins », La Presse, journaliste : Violaine Ballivy.

2016: Entrevue radiophonique, « L’art contemporains autochtones au Québec », Radio-Canada, Première chaîne, (Montréal), journaliste : Caroline Nepton-Hotte.

2013-2016: Membre du Comité d’acquisition, Musée National des beaux-arts du Québec, Québec.

2011-2016: Consultante bénévole pour les dons d’œuvres d’art, organisme Le Chaînon, source de financement et maison d’hébergement (Montréal).

2009: Entrevue radiophonique, série documentaire radio Les Grandes légendes du hockey, Radio-Canada, Première chaîne, (Montréal).

Évaluatrice de propositions de communication en histoire de l’art, congrès de l’ACFAS, hiver 2007.

Responsable de la rubrique « Comptes rendus de lecture », section francophone, revue RACARRevue d’art canadienne / Canadian Art Review –  (2005 -2006).

Consultante pour un film documentaire consacré au phénomène culturel américain du motel, réalisation de Claudia Latorre, 2005.

Émission Studio Centre-ville, entrevue radiophonique sur les modèles canadiens, 2 fév. 2005, Radio-Canada (Edmonton).

Émission Porte ouverte, entrevue radiophonique consacrée à l’exposition Jean Paul Lemieux au Musée national du Québec, Radio-Canada, Première chaîne, (Montréal), 24 mars 2005.

Émission Global News, entrevue télévisée consacrée à la carrière de Jean-Paul Riopelle, 13 mars 2002, CBC, Montréal.

Visite commentée des oeuvres canadiennes de la collection permanente du Musée des beaux-arts de Montréal aux membres de l’American Association of Teachers of French, dans le cadre d’un cycle de séminaires organisé par le Programme d’études sur le Québec de l’université McGill, 25 juil. 2001.

Expositions

Consultante, Borduas. Un espace de liberté, Musée d’art contemporain de Baie Saint-Paul – Musée des beaux-arts de Sherbrooke – Musée du Bas-Saint-Laurent, Rivière-du-Loup, 2018-2019.

Consultante, Miroir d’un peuple. L’oeuvre et l’héritage de Zacharie Vincent, Musée huron-wendat, Wendake, 2016.

Commissaire, Du Quêteux au Migrant: le nomadisme dans l’art au Québec, Centre d’exposition de l’Université de Montréal, 2006.

Supervision et présidence d’honneur, Renier ses origines. Une exposition d’art domestique québécois, nov.-déc. 2002, Association des étudiants d’histoire de l’art de l’Université de Montréal. 

Adhésion à des associations et groupes de recherche

Membre de l’Universities Art Association of Canada (UAAC, Canada)

Membre de l’Association Internationale des études québécoises (AIEQ, Québec)

Membre régulière du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise (CRILCQ, Québec).

Membre associée du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones  (CIERA) 

Louise Vigneault, Professeure titulaire

Département d’histoire de l’art
C-2122, Pavillon Lionel-Groulx
Tél. : 343-6111, poste 3080

louise.vigneault@umontreal.ca